jeudi, août 18, 2022
AccueilMarsEt de 3 pour Ingenuity !

Et de 3 pour Ingenuity !

Après deux vols réalisés avec succès pour le petit hélicoptère Ingenuity, un troisième a été effectué dimanche 25 avril. Ce dernier est pour le moment le plus impressionnant des trois avec un déplacement sur plusieurs dizaines de mètres !

C’est à 12 h 33 heure locale de Mars que le petit hélicoptère de la NASA s’est élevé à 5 mètres au dessus de la surface martienne (soit la même altitude que lors de son deuxième vol). Il a ensuite parcouru une distance de 50 mètres (un peu plus de la moitié de la longueur d’un terrain de football), atteignant une vitesse maximale de 2 mètres par seconde.
Le rover Perseverance a braqué sa Mastcam-Z  afin de filmer les nouvelles prouesses de son petit compagnon.

Ingenuity est équipé d’une caméra de navigation en noir et blanc qui suit les caractéristiques de la surface en dessous de lui. Ce vol a donc permis de tester le traitement de ces images à bord. L’ordinateur de vol d’Ingenuity, qui pilote l’appareil de manière autonome, utilise les mêmes ressources que les caméras. Sur de plus grandes distances, davantage d’images sont prises. Si Ingenuity vole trop vite, l’algorithme de vol ne peut pas suivre les caractéristiques de la surface.
« C’est la première fois que nous voyons l’algorithme de la caméra fonctionner sur une longue distance », a déclaré MiMi Aung, chef de projet de l’hélicoptère au JPL. « On ne peut pas faire ça dans une chambre d’essai ». En effet, Les chambres à vide du JPL sont remplies d’air vaporisé (principalement de dioxyde de carbone) afin de simuler la mince atmosphère martienne. Ces chambres ne permettent pas à un hélicoptère, même minuscule, de se déplacer de plus d’un demi-mètre dans toutes les directions. Cela a posé un défi : la caméra suivrait-elle le sol comme prévu tout en se déplaçant à grande vitesse sur la planète rouge ? Nous avons eu un aperçu de la réponse aujourd’hui avec cette nouvelle réussite pour Ingenuity !

 

Image de tête : photo prise par Ingenuity lors de son seconde vol (Source : NASA)

A LIRE ÉGALEMENT

DISCORD

FACEBOOK