vendredi, avril 12, 2024
AccueilSpaceXStarship : Le système de déluge d'eau !

Starship : Le système de déluge d’eau !

-

Lors du premier vol orbital du Starship de SpaceX, les dégâts ont été considérables. Les 7000 tonnes de poussée du lanceur-lourd ont dévasté le pas de tir de la Starbase, créant ainsi un fossé de plusieurs mètres de profondeur.

SpaceX a négligé un déflecteur de flamme et un déluge d’eau lors du lancement de Starship. Le déflecteur de flamme aurait dévié les flammes et les fumées des moteurs Raptor V2. Le déluge d’eau aurait quant à lui, réduit les vibrations et les ondes sonores.
Sans ces mesures de sécurité, la tour de lancement et les équipements au sol ont été endommagés.
Déluge d'eau de la NASA
📸 – NASA – Crawler du SLS
Et c’est ce qu’il s’est passé avec le Starship. Lors du décollage, nous avons pu apercevoir des milliers de morceaux de béton voler à travers le nuage de poussières provoqué par les moteurs. Ces derniers ont fortement endommagé le pas de tir et la tour orbitale, Mechazilla.
Les dégâts sont remarquables et ont provoqué une vague de critiques envers Space X sur les réseaux sociaux, pour avoir refusé l’installation d’un déluge d’eau avant le décollage. Dans le cas inverse, ils auraient dû attendre une nouvelle étude environnementale de la FAA.
Ainsi, au-delà de la tour de lancement et de la table orbitale, certains réservoirs ont vu leur « coque de protection » abîmée et enfoncée. Elles ont par la suite, été réparées par les équipes de SpaceX.
GSE du Starship après décollage
📸 – NasaSpaceFlight
La fusée en elle-même a également été touchée par les débris propulsés. Bien qu’aucun compte rendu officiel n’ait été délivré par l’entreprise américaine, les blocs de béton ont probablement abîmé les moteurs Raptor, ainsi que les HPU, qui permettaient de contrôler l’orientation des moteurs centraux du booster.
À la suite du décollage et du « désassemblage rapide » du Starship, SpaceX a continué de développer un déluge d’eau, tenu secret jusqu’à présent. Il s’agit d’une pomme de douche inversée, composée de plaques en acier avec des dizaines de trous, qui permettent d’éjecter de l’eau à haute pression en direction des moteurs.
Voici un test ayant déjà été réalisé à McGregor, montrant la puissance d’un seul moteur V2 en contact avec une plaque de test, propulsant de l’eau :

À ce jour, les plaques viennent de terminer leur installation et une purge du parc de réservoirs d’eau a été effectuée le 13 juillet dernier. Dans les jours à venir, une série de tests devraient avoir lieu afin de vérifier le bon fonctionnement du système entier.
Au moment de la rédaction de cet article, un premier test est en cours. De l’eau à faible pression sortait des plaques. Quelques minutes plus tard, après une alerte au pad et que l’alarme ait retenti, un test à haute pression a été effectué. Un nuage d’eau s’est formé, propulsant de l’eau dans tous les sens.

Le déluge est constitué d’une plaque principale, au centre. Autour de celle-ci se trouvent 6 autres plaques également composées de trous pour la propulsion d’eau. Les plaques ont été insérées une par une sous la table orbitale.
Trois de ces parties sont reliées à de grosses canalisations, elles-mêmes reliées au parc de réservoirs d’eau.

Vidéo de TheSpaceEngineer sur Twitter :

Par la suite, les tests permettront de savoir si les plaques d’acier suffiront à contrer la puissance des 33 moteurs V2 et à terme, des Raptor V3. La pression de ces moteurs est impressionnante et devra être testée contre le déluge d’eau avant un éventuel décollage du Super Heavy.
TheAlex
TheAlex
To the Moon, Mars and Beyond... 🌟

À LA UNE

Rocket Lab : La mission « Beginning of the Swarm » en préparation !

Rocket Lab Rocket Lab est une entreprise privée qui fournit des services de lancement pour les petits satellites. Son lanceur, Electron, est une fusée à...

Delta IV Heavy : un 16ème et dernier vol !

Ce jeudi 28 mars marque la fin d'une époque pour les lanceurs américains avec le dernier vol de la Delta IV Heavy, programmé pour...

Starship IFT-3 : Une réussite majeure pour SpaceX !

Le 14 mars 2024, le Starship de SpaceX a décollé avec succès de Starbase au Texas, accomplissant une série d'étapes cruciales et réalisant plusieurs...

Starship IFT-3 : Vers une réussite du troisième vol ?

L'IFT-3, qui aura lieu dans quelques jours, vise à effectuer un vol orbital (ou suborbital) réussi, suite à l'IFT-2 du Starship qui a été...

New Glenn : Le nouveau lanceur de Blue Origin

La New Glenn de Blue Origin sort de terre et pointe le bout de son nez sur son pas de tir, à Cap Canaveral,...