jeudi, juin 13, 2024
AccueilSpaceXStarship Vol n°2 : Changements et nouveautés

Starship Vol n°2 : Changements et nouveautés

-

Plusieurs mois après le précédent vol du Starship qui a eu lieu le 20 avril 2023, SpaceX s’apprête à lancer leur nouvelle fusée : B9 + S25 !

Ici, nous allons comparer les importantes modifications entre les deux lancements, que ce soit sur la fusée, le pas de tir ou encore le programme de vol.

Mechazilla et Pas de tir

Le premier élément notable sur le site de lancement est l’introduction du système de plaque d’acier refroidie par eau. Ce système est associé à un parc de réservoirs pour le stockage de l’eau. Ces modifications visent notamment à améliorer la dissipation thermique lors du lancement, et ainsi éviter de créer un gouffre sous le pas de tir.

De plus, le Ship Quick Disconnect a été modifié en raison de l’ajout de l’anneau « Hot Stage » sur B9. Le bras a été rehaussé de quelques mètres pour compenser la nouvelle taille du booster.

Water deluge
📸 – SpaceX I Déluge d’eau

Premier étage / Booster 9

Conversion du Thrust Vector Control (TVC)

Une évolution majeure réside dans la conversion du Thrust Vector Control (TVC) en électrique sur le Booster 9, entraînant la suppression des Hydraulic Power Unit (HPU). Cette transition vers un contrôle électrique peut avoir des impacts significatifs sur la performance et la flexibilité du système.

Extension « Hot Stage »

L’ajout d’une extension « Hot Stage » sur le Booster 9 est une des grandes modifications pour la fusée. Cela permet la séparation à chaud des étages, modifiant la procédure de séparation des étages précédemment utilisée.

Sécurité des moteurs

Plusieurs améliorations ont été apportées pour renforcer la sécurité du Booster 9. Les boucliers des moteurs ont été modifiés pour mieux les protéger en cas d’explosion potentielle. Ainsi, ce changement permettra d’éviter de nouvelle fuite, identique à celle du premier vol.

De plus, des ajustements au collecteur de CH4 ont été mentionnés afin de prévenir les explosions des moteurs en cas de défaillance.

Procédure de séparation

La procédure de séparation des étages a été modifié avec B9 pour garder trois moteurs à 50 % lors de la séparation avec le Ship 25.

Selon Elon Musk sur X (Twitter), cette manipulation permettrai de gagner 10% d’efficacité sur le vol.

Second étage / Ship 25

Séparation à chaud

Le Ship 25 présente également des ajustements significatifs pour la séparation à chaud. L’amélioration des boucliers moteurs mettre en avant l’importance de protéger les moteurs lors de cette phase critique. Ces améliorations contribuent à la sécurité globale de la mission en cas de problèmes majeures sur la fusée.

Les purges intégrées à la section moteurs du Ship 25 augmentent la sécurité en éliminant les gaz indésirables. De ce fait, SpaceX élimine la possibilité d’avoir une poche de gaz sous le vaisseau qui pourrait endommager le Ship.

En résumé, les modifications apportées au Booster 9 et au Ship 25 représentent des avancées majeures en matière de technologie et de sécurité. De ce fait, la transition vers un contrôle électrique du vecteur, l’ajout de l’extension « Hot Stage » et les améliorations apportées à la sécurité des moteurs démontrent l’engagement de SpaceX a réussir pour de bon un décollage et un atterrissage du prochain Starship à décoller.

 

Timeline pré-lancement du Starship IFT-1 vs IFT-2

Le directeur de vol de SpaceX effectue un sondage et vérifie le Go pour la charge de propergol :
IFT-1 : T-02:00:00
IFT-2 : T-02:00:00
    → Identique

Chargement du Booster en LOX (Oxygène liquide) en cours :
IFT-1 : T-01:39:00
IFT-2 : T-01:37:00
    → IFT-2 démarre 2 min plus tard que IFT-1

Chargement du Booster en LCH4 (Méthane liquide) en cours :
IFT-1 : T-01:39:00
IFT-2 : T-01:37:00
    → IFT-2 démarre 2 min plus tard que IFT-1

Chargement du Ship en LCH4 (Méthane liquide) en cours :
IFT-1 : T-01:22:00
IFT-2 : T-01:17:00
    → IFT-2 démarre 5 min plus tard que IFT-1

Chargement du Ship en LOX (Oxygène liquide) en cours :
IFT-1 : T-01:17:00
IFT-2 : T-01:13:00
    → IFT-2 démarre 4 min plus tard que IFT-1

Démarrage du refroidissement moteurs Booster et Ship :
IFT-1 : T-00:16:00
IFT-2 : T-00:19:40
    → IFT-2 démarre 3 min 40 plus tôt que IFT-1

Les interfaces de fluides commencent leur séquence de refroidissement :
IFT-1 : T-00:00:40
IFT-2 : étape supprimé
    → IFT-2 n’a plus cette étape

Activation du déflecteur de flamme :
IFT-1 : Pas de déflecteur de flamme
IFT-2 : T-00:00:10
    → Ajout de cette étape sur IFT-2

Séquence de démarrage des moteurs Raptor :
IFT-1 : T-00:00:08
IFT-2 : T-00:00:03
     → IFT-2 démarre 5s plus tard que IFT-1

Excitation garantie :
IFT-1 : T-00:00:00
IFT-2 : T-00:00:00
→ Identique

Plan de vol Starship 2
📸 – SpaceX I Plan de vol IFT-2

Timeline lancement IFT-1 vs IFT-2

Liftoff :
IFT-1 : Pas d’étape
IFT-2 : T+00:00:02
    → IFT-1 ne le stipule pas, mais possiblement pareil

Max Q :
IFT-1 : T+00:00:55
IFT-2 : T+00:00:52
    → IFT-2 démarre 3s plus tôt que IFT-1

Booster Main (Most) Engine Cutoff :
IFT-1 : T+00:02:49
IFT-2 : T+00:02:39
    → IFT-2 démarre 10s plus tôt que IFT-1, étape modifié (Hot Stage)

Séparation des étages :
IFT-1 : T+00:02:52
IFT-2 : T+00:02:41
    → IFT-2 démarre 11s plus tôt que IFT-1, étape modifié (Hot Stage)

Allumage Starship :
IFT-1 : T+00:02:57
IFT-2 : étape supprimé
    → IFT-2 n’a plus cette étape, fusionné avec « Séparation des étages » (Hot Stage)

Allumage boostback Booster :
IFT-1 : T+00:03:11
IFT-2 : T+00:02:53
    → IFT-2 démarre 42s plus tôt que IFT-1

Arrêt boostback Booster :
IFT-1 : T+00:04:06
IFT-2 : T+00:03:47
    → IFT-2 démarre 19s plus tôt que IFT-1

Le Booster est Transonic :
IFT-1 : T+00:07:32
IFT-2 : T+00:06:18
    → IFT-2 démarre 1min 14s plus tôt que IFT-1

Allumage atterrissage Booster :
IFT-1 : T+00:07:40
IFT-2 : T+00:06:30
    → IFT-2 démarre 1min 10s plus tôt que IFT-1

Arrêt atterrissage Booster :
IFT-1 : T+00:08:03
IFT-2 : T+00:06:48
    → IFT-2 démarre 1min 15s plus tôt que IFT-1

Arrêt moteurs Starship :
IFT-1 : T+00:09:20
IFT-2 : T+00:08:33
    → IFT-2 démarre 57s plus tôt que IFT-1

Rentré Starship :
IFT-1 : T+01:17:21
IFT-2 : T+01:17:21
    → Identique

Starship est Transonic :
IFT-1 : T+01:28:43
IFT-2 : T+01:28:43
    → Identique

Amerrissage Starship :
IFT-1 : T+01:30:00
IFT-2 : T+01:30:00
    → Identique


Merci à @BryanStarship qui m’a fourni son aide au cours de cet article !

TheAlex
TheAlex
To the Moon, Mars and Beyond... 🌟

À LA UNE

STARSHIP : En préparation du 4e vol !

Chronologie des récents événements du Starship Tests de Booster 13 et Mechazilla Le 30 avril, un second test cryogénique pour le Booster 13 a été effectué...

Artemis : Nouveaux designs des atterrisseurs lunaires !

La NASA franchit une étape importante vers l’exploration scientifique à long terme de la Lune avec le développement de grands atterrisseurs cargo. En partenariat avec...

Rocket Lab : La mission « Beginning of the Swarm » en préparation !

Rocket Lab Rocket Lab est une entreprise privée qui fournit des services de lancement pour les petits satellites. Son lanceur, Electron, est une fusée à...

Delta IV Heavy : un 16ème et dernier vol !

Ce jeudi 28 mars marque la fin d'une époque pour les lanceurs américains avec le dernier vol de la Delta IV Heavy, programmé pour...

Starship IFT-3 : Une réussite majeure pour SpaceX !

Le 14 mars 2024, le Starship de SpaceX a décollé avec succès de Starbase au Texas, accomplissant une série d'étapes cruciales et réalisant plusieurs...