vendredi, juillet 19, 2024
AccueilSpaceXStarship IFT-3 : Une réussite majeure pour SpaceX !

Starship IFT-3 : Une réussite majeure pour SpaceX !

-

Le 14 mars 2024, le Starship de SpaceX a décollé avec succès de Starbase au Texas, accomplissant une série d’étapes cruciales et réalisant plusieurs premières historiques qui marquent une avancée majeure pour l’entreprise et son objectif ambitieux de coloniser Mars.

Allumage des 33 moteurs Raptor

Pour la deuxième fois, tous les moteurs du Booster Super Heavy ont été allumés simultanément et ont fonctionné à pleine puissance pendant l’ascension, générant une poussée record de plus de 7 600 tonnes.

Cette réussite confirme la capacité de SpaceX à propulser des charges utiles lourdes vers l’orbite terrestre, dépassant de loin les capacités des lanceurs actuels. Cette percée technologique ouvre la voie à de nouvelles missions ambitieuses, telles que l’envoi de vaisseaux spatiaux habités vers Mars et la Lune.

Décollage du Starship pour son 3e vol | SpaceX
📸 – SpaceX • Décollage du Starship pour son 3e vol

Séparation d’étage à chaud réussie

Starship a effectué sa deuxième séparation d’étage « à chaud », une manœuvre complexe qui s’est déroulée sans accroc. Cette technique permet de garder 3 Raptor du Booster allumé, ce qui permettrait de gagner 10% d’efficacité selon Elon Musk.

« Il existe un avantage significatif en termes de charge utile en orbite avec un hot-staging qui représente, de manière prudente, une augmentation d’environ 10%. » – Elon Musk, sur X.com

Atterrissage partiel du Super Heavy

Après la séparation, le Booster B10 a effectué un retour complet vers son point d’amerrissage dans le Golfe du Mexique. Il a rallumé plusieurs moteurs pour son tout premier amerrissage, mais a subi une défaillance à environ 462 mètres d’altitude, juste avant le contact avec l’eau.

Bien que l’atterrissage en douceur n’ait pas été réussi, cette tentative représente une avancée significative dans la maîtrise du retour du premier étage. SpaceX a acquis des données précieuses sur le comportement du Super Heavy lors de la rentrée atmosphérique et du freinage propulsif, ce qui permettra d’améliorer la conception et les futurs Booster à venir.

SpaceX • Booster B10 juste avant l'explosion
📸 – SpaceX • Booster B10 juste avant l’explosion

Combustion ascendante complète de Starship

Les six moteurs Raptor du deuxième étage de Starship ont fonctionné parfaitement et propulsé le véhicule jusqu’à l’orbite terrestre basse prévue, devenant ainsi le premier Starship à accomplir sa combustion ascendante de pleine durée.

Cette réussite ouvre la voie à des missions interplanétaires autonomes, où le Starship sera capable de transporter des humains et des charges utiles vers des destinations lointaines voire à des missions intercontinentales, pour un voyage rapide entre villes.

Démonstrations en orbite

Durant son vol orbital, la fusée a réalisé plusieurs autres objectifs importants, dont l’ouverture de la porte de la charge utile (semblable à un distributeur Pez) qui est une première pour un vaisseau spatial de cette taille. On suppose qu’un incident est survenue lors de sa fermeture, puisqu’elle semble avoir mis plus de temps que prévu pour revenir à sa position initiale.

Vue sur la porte PEZ, intérieur du Starship - SpaceX
📸 – SpaceX • Vue sur la porte PEZ, intérieur du Starship

De plus, SpaceX a effectué une démonstration de transfert de propergol, de son réservoir principale à son header tank, ce qui a validé un contrat en lien avec la NASA. Ce contrat à permis à SpaceX de remporté pas moins de 53,2 millions de dollars pour continuer à financer son projet Starship.

D’après CBNC, le contrat fournit en 2020 par l’agence spatial américaine, se réalise dans le cadre du programme Artemis, prévu pour ramener des Hommes sur la Lune dans la décennie à venir.

Le rallumage en orbite d’un seul moteur Raptor n’a pas été tenté à cause de la vitesse élevée de rotation du véhicule. Cependant, les données collectées lors de ces démonstrations seront analysées en profondeur pour optimiser les futures missions.

Entrée atmosphérique et données précieuses

Starship a ensuite effectué sa toute première entrée dans l’atmosphère terrestre, un moment crucial pour tester sa résistance à la chaleur et sa capacité à se diriger et à atterrir en toute sécurité.

Des données inestimables ont été collectées sur le comportement du véhicule pendant la rentrée hypersonique, contribuant ainsi à la validation (ou non) de la conception et des technologies employées.

Des images en direct de l’entrée atmosphérique ont été transmises grâce aux terminaux Starlink fonctionnant à bord de Starship, offrant un aperçu fascinant de cette phase critique du vol.

Ces données permettront d’améliorer le bouclier thermique et les systèmes de contrôle des ailettes pour les missions à venir.

Un pas de géant vers l’exploration spatiale

Ce vol historique représente une avancée majeure pour SpaceX et son objectif de coloniser Mars. Le succès de Starship permettra de transporter des humains et des charges utiles lourdes vers la Lune, Mars et d’autres destinations lointaines, ouvrant la voie à une nouvelle ère d’exploration spatiale.

TheAlex
TheAlex
To the Moon, Mars and Beyond... 🌟

À LA UNE

Kanyini : L’IA aide à détecter les feux de forêt !

Kanyini : l'IA embarquée dans l'espace pour combattre les feux de forêt en Australie L'Australie est un pays régulièrement confronté à des feux de forêt...

STARSHIP : En préparation du 4e vol !

Chronologie des récents événements du Starship Tests de Booster 13 et Mechazilla Le 30 avril, un second test cryogénique pour le Booster 13 a été effectué...

Artemis : Nouveaux designs des atterrisseurs lunaires !

La NASA franchit une étape importante vers l’exploration scientifique à long terme de la Lune avec le développement de grands atterrisseurs cargo. En partenariat avec...

Rocket Lab : La mission « Beginning of the Swarm » en préparation !

Rocket Lab Rocket Lab est une entreprise privée qui fournit des services de lancement pour les petits satellites. Son lanceur, Electron, est une fusée à...

Delta IV Heavy : un 16ème et dernier vol !

Ce jeudi 28 mars marque la fin d'une époque pour les lanceurs américains avec le dernier vol de la Delta IV Heavy, programmé pour...